Isolation thermique: un tiers des Français toujours mal isolé

Selon une étude mingle Trend, 28% des Français ont un logement mal isolé. De plus, cette étude sur l’isolation thermique révèle que les habitant de Paris et la Région Parisienne (Franciliens) et la classe sociale inférieure sont les plus mal lotis.

L’isolation thermique : un bénéfice pour l’environnement

Une isolation thermique efficace permet à la fois de réduire vos consommations d’énergie, de chauffage et ou de climatisation et d’améliorer votre confort. Par ailleurs, elle est également bénéfique pour l’environnement car en réduisant les consommations d’énergie, elle permet de limiter les émissions de gaz à effet de serre.

Selon une récente étude menée par Mingle Trend, 28% des Français ont un logement mal isolé. Parmi eux, on compte plus d’un tiers de personnes appartenant à la classe sociale inférieure qui n’ont probablement pas les moyens d’accéder à un logement doté d’une isolation efficace. Les Franciliens sont les plus mal lotis en termes d’isolation thermique (37%).

Ce qu’il faut savoir : la chaleur s’échappe en majeure partie par la toiture, les murs, les fenêtres et les sols… Alors en fonction de votre situation, à vous de savoir à quelle partie de votre habitation donner la priorité.

Comment améliorer l’isolation thermique d’un bâtiment ?

Une étape importante est le traitement de vitrage : que ce soit pour un magasin et sa vitrine, ou pour un ou plusieurs bureaux avec de grandes surfaces vitrées, ajouter une couche supplémentaire de film plastique en polymère high tech isolant permettrai de réduire convenablement a transmission du froid en hiver et de la chaleur en été. Ce raisonnement est tout aussi valable pour un appartement ou même une voiture. Dans tout ces cas, faire réaliser un bon traitement de vitrage par un professionnel de la pose de vitres teintées permettra de diminuer votre consommation électrique en climatisation en été et de diminuer votre consommation en gaz ou en électricité de votre chaudière en hiver.

1 réponse
  1. Jean Alain dit :

    Faire face à la chaleur en été
    Si la voiture ne dispose pas d’un air conditionné, la chaleur devient un grand problème voire un ennemi pour le conducteur qui ne trouve pas de solutions face à la chaleur sur des routes surchargées.

    Pour remédier à tous ces problèmes et avant de prendre la route, prévoyez des solutions simples mais qui pourraient vous faciliter le voyage en voiture et éviter par conséquent beaucoup d’ennuis qui peuvent nuire à votre conduite.

    Ainsi, la température de l’habitacle de la voiture dépend de plusieurs éléments qui peuvent avoir une influence directe ou indirecte, comme par exemple la couleur des vitres, si elles sont teintées ou moins teintées, la taille de la surface vitrée, son orientation par rapport au soleil…, mais encore la couleur de la voiture et du revêtement des sièges, ainsi les couleurs sombres attirent plus les rayons du soleil que les couleurs claires.

    Pour combattre les désagréments de la chaleur en voiture, évitez de prendre la route pendant la journée et surtout durant les horaires de grande chaleur d’été de midi à 16 heures. Préférez dans la mesure du possible de conduire en début de matinée ou en fin de journée. Si par contre, vous vous trouvez en pleine chaleur, faites des pauses répétées et essayez de vous dégourdir les jambes et vous désaltérer. Évitez ensuite de surcharger l’environnement de l’habitacle et aérez la voiture en ouvrant la fenêtre du conducteur pour que l’air puisse circuler librement et éviter que l’humidité devienne étouffante. Coincez dans chacune des fenêtres des passagers une serviette éponge imbibée d’eau et étendez-la au maximum afin de calfeutrer le plus possible la vitre.

    Si vous stationnez pour un moment, mettez les pares-soleil à l’avant comme à l’arrière. Utilisez des brumisateurs d’eau fraîche qui permettent un rafraîchissement court mais efficace contre une chaleur insupportable. N’oubliez pas de boire beaucoup d’eau fraîche qui pourrait vous hydrater et vous rafraîchir.

    Dans le cas où votre voiture est équipée d’un climatiseur ce qui facilitera la tâche du conducteur mais aussi le confort des passagers, il est recommandé d’éviter d’incliner les propulseurs d’air frais directement vers le visage du conducteur et d’éteindre la climatisation un quart d’heure avant l’arrivée de façon à ce que la température intérieure se rapproche le plus possible à celle de l’extérieur en vue d’éviter tout choc thermique.

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.