Vitrage à isolation renforcée

L’isolation renforcée d’un vitrage est apportée par une fine couche transparente d’argent ou d’oxydes métalliques déposée sur l’une des faces intérieures du double vitrage. L’isolation peut aussi être obtenue avec la pose d’un film teinté sur une des face de la vitre. Les vitres teintées ainsi obtenues permettent aussi une isolation renforcée en termes de chaleur et de résistance aux chocs. Cette couche faiblement émissive s’oppose au rayonnement infrarouge et forme donc une barrière thermique, en retenant à l’intérieur du logement la chaleur (essentiellement celle émanant des appareils de chauffage). Les VIR (Vitres à Isolation Renforcée), qui assument également une fonction de contrôle solaire (appréciable en confort d’été comme en isolation thermique l’hiver), sont pourvus d’une couche peu émissive qui empêche une partie de l’énergie solaire extérieure de pénétrer à l’intérieur du logement tout en préservant un haut niveau d’éclairement naturel.

Un double vitrage VIR est qualifié par deux paramètres : le coefficient Ug significatif en hiver, le facteur solaire significatif en été. Dans le premier cas, plus il est bas meilleure est son isolation thermique ; dans le second cas, plus il est bas, plus grand sera le confort d’été.

Un facteur solaire de 0,42 — caractérisant les VIR les plus performants pour le secteur de l’habitat — ne laisse passer que 42 % de l’énergie du soleil. C’est-à-dire que 58 % de l’énergie solaire ne pénètre pas dans l’habitat.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.