Burj Khalifa (Dubaï) élu bâtiment de l’année 2011

Pour la seconde édition de l’élection du Bâtiment de l’Année, le Réseau Vitres Teintées, en partenariat cette année avec MeilleurPro.com, a élu le bâtiment de l’année 2011.

Après l’élection du siège de l’ONU en 2010, Burj Khalifa remporte l’édition 2011 pour la capacité de ses vitrages à isoler les bureaux, pièces et appartement de la chaleur (isolation anti-chaleur) en été. De même, en hiver, bien qu’il se fait rare à Dubaï, le bâtiment réduit sa consommation énergétique en chauffage grâce à ses vitrages traités pour limiter les déperditions calorifiques. Ainsi, la plus grande tour du monde en 2011 pourra se prévaloir d’arguments écologiques et économiques qui sont les fers de lance des vitres teintées en général, et du Réseau Vitres Teintées en particulier.

Vitres teintées immeuble de bureaux

Burj Khalifa à Dubaï

La Burj Khalifa ((en arabe : ??? ?????, tour de Khalifa), appelée Burj Dubaï jusqu’à son inauguration, est un gratte-ciel situé à Dubaï (Émirats Arabes Unis), devenu le 27 mars 2008 la plus haute structure du monde. Sa hauteur finale, atteinte le 17 janvier 2009, est de 828 mètres. Elle doit former le cœur d’un nouveau quartier: Downtown Burj Khalifa. Son inauguration et ouverture partielle ont eu lieu le 4 janvier 2010.

Isolation thermique bâtiment

Burj Dubaï en vitres teintées

Les fondations ont nécessité plus de 45000 m3 de béton, pesant plus de 110000 tonnes, allié à l’acier, pour un total de 192 piles enfoncées sur plus de 50 mètres. Chaque pile mesure 43 mètres de long par 1,5 mètres de diamètre. Un béton à haute densité et à basse perméabilité a été employé. Un système de protection cathodique est utilisé pour limiter la corrosion par les substances chimiques des eaux du sol.

Pour construire la tour, un total de 330 000 m3 de béton armé, de 39 000 tonnes de poutres en acier et de 142 000 m2 de verre pour les façades ont été utilisés. Le poids total d’aluminium employé dans la construction de Burj Khalifa est équivalent à celui de cinq avions gros porteurs Airbus A380.

Pour la circulation interne, un total de huit escaliers mécaniques et cinquante-sept ascenseurs, dont certains à double pont sont installés. L’ascenseur le plus rapide peut atteindre en montée et en descente 10 m/s (soit 36 km/h).

Enfin, 22 millions d’heures de travail ont été nécessaires à son édification.

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.