Et si 2021 était l’année des « vitres intelligentes »

À l’ère d’une prise de conscience environnementale, les innovations s’orientent vers les ressources naturelles et durables. La technologie vient ajouter son grain de sel écologique dans tous les domaines. Et cela s’observe particulièrement au niveau de l’habitat, notamment en ce qui concerne les fenêtres intelligentes. Ces vitrages peu communs offrent un lot non négligeable d’avantages pour le quotidien des gens. Certains modèrent la luminosité des pièces, d’autres exploitent l’énergie du soleil. Pour en comprendre les réels intérêts, focus sur ce que peuvent apporter ces vitres du futur.

Qu’entend-on par « vitres intelligentes » ?

D’une manière générale, une « vitre intelligente » est un vitrage changeant de propriétés sous l’action d’un élément extérieur. Il peut s’agir d’une modification de couleur ou de chaleur suite à une exposition aux rayons solaires, à une impulsion électrique ou à d’autres stimulants.
Ce type de vitres permet de limiter les pertes d’énergie. Il protège l’intérieur des habitations des rayons et de la chaleur du soleil pendant l’été. A contrario, il optimise la pénétration de la lumière naturelle du soleil durant l’hiver.

Ces variations de propriétés calorifiques et colorimétriques d’un tel vitrage sont rendus possibles grâce à la technologie qui l’accompagne.

Il peut s’agir de couches de cristaux liquides. Si à l’origine ces derniers sont opalescents, ils deviennent totalement transparents quand ils sont soumis à un champ électrique.

Un vitrage intelligent peut également être photochrome. Il s’opacifie sous l’effet des rayons UV du soleil. Sinon, il peut être de nature thermochrome. Dans ce cas de figure, il change de couleur sous l’action de la température. Puis, on retrouve les verres électrochromes. Il s’agit de la forme la plus répandue. Il est possible d’en changer la couleur via la sélection manuelle d’un champ électrique donné.

À part ces derniers, on dénote des technologies plus récentes telles que les verres chauffants. Celles-ci usent de particules d’argent pour chauffer les fenêtres. Nous pouvons également citer les verres autonettoyants utilisant les rayons solaires pour désencrasser les vitres. Puis, il y a les vitrages anti UV incolores et multicouches. Ces derniers font barrière aux rayons solaires à hauteur de 80 % tout en laissant passer la couleur.

Quels avantages à une vitre intelligente ?

L’intérêt principal des vitres intelligentes réside dans sa capacité à moduler la quantité de lumière ou de chaleur les traversant. Elles optimisent ainsi la quantité de luminosité pénétrant à l’intérieur d’une habitation. Cela réduit les dépenses d’énergie des systèmes de chauffage et de climatisation de 10 à 20 %. L’augmentation de la quantité de lumière naturelle a aussi des effets positifs sur la santé tant physique que mentale.

Selon leur technologie, ces vitres jouissent de propriétés spécifiques. Les verres électrochromes sont modulables via une application mobile ou une télécommande. Les modèles chauffants peuvent éliminer la neige et le verglas recouvrant les fenêtres. Les vitrages autonettoyants sont aptes à dégrader les saletés qui se sont déposés sur les fenêtres. Cela facilite leur nettoyage les jours de pluie.

Y a-t-il des inconvénients à ces vitrages intelligents ?

En dépit de leurs avantages écologiques et énergétiques, ces vitres « smart » restent encore peu répandues. Pour le cas, particuliers, des verres électrochromes classiques, leurs teintes sont neutres quand elles se colorent. Elles s’opacifient mais sans excéder les 70 %. De plus, la vitesse de changement de couleur est relativement longue. Pour finir, leur prix n’est pas accessible à toutes les bourses.

Apple invente les vitres teintées intelligentes

Depuis quelques années, la firme Apple s’est attelée à la conception de système de vitres teintées intelligentes pour les voitures. Elle en a récemment déposé un brevet auprès du Bureau américain des brevets et des marques ou USPTO. Celle-ci se réfère à un vitrage fait de cristaux liquides cholestériques et de multiples couches réactives claustrées entre deux plaques de verre. Cette vitre est capable d’adapter automatiquement son opacité et sa couleur à l’intensité de la lumière ambiante. Cela est rendu possible grâce à ses capteurs externes.

Source : image mise en avant ©Michael, Unsplash

Partagez et faites-en profitez vos amis !

0Shares
0 0
0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.