Carjacking

Le Carjacking, le home-jacking et le sac-jacking sont trois formes de vol qui sont malheureusement très fréquentes. Mais que signifient ces termes exactement ?

Un Carjacking est un vol de véhicule avec usage de violence et/ou de menace(s) vis-à-vis du conducteur ou de son (ses) passager(s). Un home-jacking est un vol de véhicule commis après avoir volé les clés dans une habitation, dans le cadre duquel les auteurs ont recours à la violence et/ou à des menaces. Quand les voleurs n’ont pas recours à la violence et/ou à des menaces, cette forme de vol est également appelée « vol garage ». Le sac-jacking concerne enfin le vol de sacs à main ou d’autres objets alors que vous vous trouvez dans votre voiture. Tout le monde peut être confronté à ces phénomènes, mais il existe pas mal de conseils pour l’éviter.

Comment l’éviter ?
– Protégez suffisamment votre habitation contre les vols. Prévoyez un endroit dans votre habitation où vous pouvez vous mettre à l’abri, avec votre famille et d’où vous pouvez avertir les services de secours.
– Veillez à ce que l’allée de votre maison soit suffisamment éclairée ou garez votre voiture à un endroit suffisamment éclairé.
– N’accrochez jamais les clés de votre maison et de votre voiture au même porte-clés. Ainsi, vous éviterez qu’un Carjacking puisse par la suite encore donner lieu à des surprises plus désagréables.
– Conservez chez vous une copie de vos documents de bord. Ne laissez jamais les originaux dans la voiture, mais conservez-les dans votre sac à main ou portefeuille.
– Pensez à faire poser un film de protection (pas forcement teinté) sur les vitres de votre voiture, notamment les vitres avant afin d’éviter le sac-jacking et protéger efficacement votre habitacle.

Au volant :
– Roulez toujours les portières fermées.
– Bouclez toujours votre ceinture, ainsi il sera plus difficile (pour les auteurs potentiels) de vous tirer hors de votre voiture.
– Évitez autant que possible de vous faire coincer dans la circulation. Gardez une distance suffisante afin de pouvoir partir en cas de tentative de Carjacking.
– Faites preuve de vigilance si vous devez ralentir ou vous arrêter. Demandez à votre passager de vous aider.
– N’approchez pas à toute vitesse d’un feu rouge, mais lentement. Le feu sera peut-être déjà vert au moment où vous arriverez.
– Ne réagissez jamais aux provocations d’autres usagers, même quand ils utilisent la violence verbale ou physique. Gardez la tête froide et restez assis dans votre voiture.
– Quand une personne sur le bord de la route veut vous demander quelque chose, entrouvrez votre vitre.
– En cas de léger accrochage, restez assis dans votre voiture et attendez que le propriétaire de l’autre voiture arrive. Entrouvrez la vitre de manière à pouvoir parler avec cette personne.
– Si la situation vous paraît suspecte, avertissez les services de police avec votre GSM. Si vous n’avez pas de GSM, enclenchez les feux de détresse, klaxonnez et activez, si possible, la sirène de votre système d’alarme.
– Cherchez toujours un parking sûr, même s’il est payant.
– En rentrant chez vous, vérifiez si personne ne vous suit. Si tel est le cas, n’entrez pas chez vous, mais faites le tour d’un bloc et observez si on vous suit toujours. Si oui, rendez-vous dans un commissariat de police et veillez à pouvoir donner une description aussi complète que possible du véhicule vous poursuivant (modèle de voiture, marque, plaque d’immatriculation) et des passagers.

S’il est trop tard :
Si vous êtes quand même victime d’un Carjacking, ne résistez pas et évitez tout contact physique avec l’auteur. Observez tous les détails de la situation, mais évitez la provocation:
– Essayez de ne pas bloquer l’itinéraire de fuite de la voiture et rendez-vous immédiatement dans un commissariat de police pour déclarer les faits.
– Ne défendez jamais votre véhicule aux dépens de votre vie. Une vie a plus de prix qu’une voiture.
– Si vous êtes témoin d’un Carjacking, essayez d’aider les victimes le plus vite possible. Emmenez-les au commissariat de police le plus proche et faites la déclaration la plus complète possible (description des auteurs, de leurs véhicules,…). Veillez à ne pas vous mettre, vous et les autres, inutilement en danger.

20 conseils de prévention contre le Carjacking
1. Gardez une copie de vos documents de bord et d’identité chez vous et une photo du véhicule, afin de pouvoir donner une description exacte de votre véhicule en cas de carjacking. Conservez ces documents avec la facture d’achat de votre véhicule.

2. Remplissez la fiche signalétique du véhicule et gardez-la précieusement chez vous. Cette fiche est disponible dans votre commune, sur le site internet de la police fédérale et du SPP, et dans les stations de contrôle technique. Si votre véhicule est volé, prenez ce document avec vous pour effectuer votre déclaration auprès des services de police. Il s’agit d’un aide-mémoire des plus précieux, alors ne minimisez pas son importance !
Complétez la fiche d’identification à l’achat d’une nouvelle voiture ou d’une occasion. En cas de revente, donnez la fiche au nouveau propriétaire, lequel pourra se procurer un formulaire vierge auprès des services de police compétents ou du garagiste agréé. En cas de modification ou de changement d’informations concernant votre situation ou celle de votre véhicule, apportez les adaptations requises dans la fiche d’identification.

3. N’indiquez pas la marque de votre système de protection sur votre véhicule.

4. Ne mettez jamais sur le même trousseau les clefs de votre véhicule et les clefs de votre domicile et ne laissez pas vos clefs de réserve dans le véhicule.

5. Au moment de reprendre votre véhicule, ayez vos clefs en poche prêtes à l’emploi (et pas en main afin de ne pas montrer aux auteurs potentiels que vous allez reprendre votre véhicule), assurez-vous qu’aucune personne suspecte ne se trouve à proximité de votre véhicule. Si une personne suspecte ou un groupe se trouve près de votre véhicule, ne vous dirigez pas vers celui-ci, mais retournez au bureau, dans un magasin ou, à défaut, dans un lieu fréquenté. Si quand vous revenez l’ (le groupe d’) auteur(s) est toujours présent, appelez les services de police.

6. Une fois dans votre voiture, verrouillez les sécurités intérieures des portières. Vous pouvez les déverrouiller lorsque vous aurez atteint une vitesse raisonnable. Lorsque vous réduisez la vitesse (par exemple dans le centre-ville où il faut s’arrêter régulièrement) ou que vous êtes à l’arrêt à un feu rouge, verrouillez à nouveau vos portières.

7. Gardez lorsque c’est possible une distance suffisante pour pouvoir manœuvrer

8. Ne vous immobilisez donc jamais trop près d’un véhicule qui bloque la route.

9. En cas de collision, ne sortez pas de votre véhicule et attendez que le propriétaire de l’autre véhicule vienne jusqu’à vous. Entrouvrez alors légèrement la fenêtre afin de lui parler. Si la situation vous paraît suspecte, ne sortez pas du véhicule et prévenez les services de police avec votre GSM si vous en avez un. A défaut, actionnez vos feux de détresse, klaxonnez, et si possible, activez la sirène de votre système d’alarme.

10. Lorsqu’une personne essaie d’ouvrir une des portières de votre véhicule, klaxonnez, activez les feux de détresse, et si possible, activez la sirène de votre système d’alarme.

11. Ne vous jetez donc pas sur un feu rouge. Atteignez-le progressivement en ralentissant votre allure. Il sera peut-être déjà passé à la phase verte le temps que vous y arriviez.

12. Evitez de toujours suivre le même itinéraire pour rentrer chez vous. Ceci évitera de communiquer aux auteurs vos habitudes et donc les empêchera de pouvoir planifier le meilleur moment où ils pourraient commettre leur carjacking.

13. Lorsque vous rentrez chez vous, assurez-vous que vous n’êtes pas suivi (par une voiture, une moto..). Si vous l’êtes ou croyez l’être, ne rentrez pas à votre domicile mais faites un tour du bloc pour voir si vous êtes toujours suivi. Dans l’affirmative, rendez vous dans un commissariat de police, en veillant à donner une description la plus précise possible du véhicule poursuivant et de ses occupants (type de véhicule – marque – plaque).

14. Ne coupez pas votre moteur lorsque la situation ne vous paraît pas normale.

15. Si vous avez un garage, rentrez votre véhicule dans celui-ci afin de ne pas attirer l’attention de voleurs potentiels. Fermez la porte du garage, fermez les portières du véhicule et ne laissez pas vos clefs sur le contact.

16. Prévoyez un bon éclairage de l’allée de votre domicile ou, à défaut, garez votre véhicule dans un endroit si possible bien éclairé.

17. Ne tentez pas l’auteur potentiel en laissant dans votre véhicule PC portable, mallettes, GSM ou autres biens de valeur, et surtout pas vos documents de bord. Evitez aussi de les mettre dans votre coffre. Des guetteurs veillent.

18. Si vous êtes témoin d’un carjacking, respectez également les victimes en leur portant assistance une fois qu’elles ont été dépouillées de leur véhicule (conduisez-les au commissariat de police le plus proche et faites une déposition la plus complète possible des auteurs, de leurs véhicules). Prenez en compte que ces faits n’arrivent pas qu’aux autres, soyez prévoyants et faites preuve de savoir vivre, vous apprécieriez que l’on fasse pareil pour vous si vous vous retrouviez dans la même situation.

19. Si vous êtes victime d’un carjacking, surtout ne résistez pas, et observez tous les détails relatifs à cette situation sans dévisager l’auteur pour éviter une possibilité d’augmentation de sa violence. Rendez-vous immédiatement dans un commissariat de police afin de signaler les faits.

20. Dans tous les cas envisageables, ne défendez jamais votre véhicule au péril de votre vie et ne tentez jamais de faire peur (à)aux (l’)auteur(s).

Une vie a plus de valeur qu’une voiture.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.