Film pour vitres teintées de protection solaire

Film Solaire

Qu’est ce qu’un film solaire pour vitrage ?

Ces films polyester sont des matériaux issus des recherches spatiale, notamment de la NASA. Les films pour vitrage possèdent de nombreuses caractéristiques et sont donc utilisés dans de nombreux domaines. Les films solaires, quant à eux, assurent des fonctions identiques voir supérieures à certains types de vitrages tout en étant bien moins onéreux. Le film solaire est donc une option a envisager sérieusement, tant pour les véhicules que pour les bâtiments.

Film pour vitres teintées de protection solaire

Rouleaux de films solaires teintés

De nombreuses sociétés proposent une gamme étendue de films teintés de haute qualité répondant à des besoins bien réels pour tous types de bâtiments: écoles, administrations, locaux commerciaux, maisons, hôpitaux, musées, vérandas, baies vitrées, immeubles de bureaux, vitrine de magasin…

Ces films solaires et/ou de sécurité de vitrage polyester multicouches vont résoudre de nombreux problèmes: effet de serre (rejettent et absorbent jusqu’à 80% de l’énergie solaire), éblouissement (jusqu’à 95% de luminosité en moins), effraction (le vitrage après la pose de films obtient les mêmes propriétés qu’un vitrage feuilleté, soit 2000 kg/cm2), bris de glace (le verre reste en place après un choc), vis-à-vis (intimité partielle ou totale), décoloration (rejettent et absorbent jusqu’à 99% des rayonnements UV).

La protection solaire comme propriété majeure

Les rayons solaires ultraviolets sont invisibles et parfois ne chauffent pas. Même s’ils ne représentent que 5% des radiations émises par le soleil, ce sont eux qui ont le plus de conséquences sur l’homme. Les ultraviolets sont classés selon leurs longueurs d’ondes: les UVA, les UVB et les UVC.

Les UVA, aux longueurs d’ondes les plus longues, représentent entre 95% et 98% des UV qui arrivent à la surface de la terre. Ils causent le bronzage rapide, le vieillissement et les rides de la peau, détériorent profondément les tissus à plus ou moins long terme, et accélèrent la formation de cataracte sur l’œil. Les UVB, aux longueurs d’ondes moyennes, représentent entre 2% et 5% des UV qui touchent à la surface de la terre. Ils causent les coups de soleil, le vieillissement et le cancer de la peau, et endommagent la cornée de l’œil. Ces rayons ultraviolets sont presque totalement absorbés par l’atmosphère mais le trou de la couche d’ozone augmente le risque d’exposition. Les UVC sont les plus courts des UV et n’atteignent pas la surface de la terre.

Les rayons du soleil diffusent leur énergie au travers d’une vitre de la manière suivante par voie incidente, transmise, réfléchie, absorbée par le verre, ré-émise par le verre à l’intérieur de la pièce ou ré-émise par le verre à l’extérieur de la pièce. Plus la valeur de transmission est réduite, plus le facteur solaire est bas et meilleure est l’efficacité.

Transmission solaire (a) + réflexion solaire (b) + absorption solaire (c) = 100% de l’énergie solaire.

(a) Quantité de chaleur rayonnante total transmise au travers du système de vitrage.
(b) Pourcentage de radiation solaire incident réfléchi par un système de vitrage.
(c) Quantité d’énergie solaire absorbée avant d’être ré-irradiée. Cette énergie est transformée en chaleur.

Le film de protection solaire forme un écran réfléchissant pour les rayons du soleil idéal pour diminuer la chaleur tout en conservant la transparence et les propriétés du verre.

La fusion nucléaire du soleil libère une grande énergie qui nous parvient quelques minutes plus tard sous forme de rayonnement solaire. Ce dernier est composé de plusieurs types de rayons et certains sont arrêtés, d’autres filtrés, tandis que d’autres encore réussissent à passer. Plus un rayon solaire est long, plus il est dangereux pour notre santé car il n’est pas arrêté par l’atmosphère de la terre mais simplement filtré. Les rayons UV à ondes longues qui parviennent à la surface de la terre sont principalement les ultraviolets A et B (environ 56%), la lumière visible (environ 39%) et les infrarouges (environ 5%).

Infrarouges Rayons visibles UVA UVB UVC
Longueur d’onde (nm) 800 – 3000 400 – 800 320 – 400 280 – 320 280 – 100
Pénétration cutanée Épiderme Derme Hypoderme de 20 à 30% Derme de 10% N’atteignent jamais la surface de la terre
Effet du soleil Bronzage
Coups de soleil
Vieillissement
Intolérance au soleil
Altération de l’ADN
Bronzage
Coups de soleil
Vieillissement
Intolérance au soleil
Altération de l’ADN

Différents types de films solaires

Films anti graffiti et anti tags
Ces films anti graffitis résistent à la plupart des solvants donc peuvent être nettoyés mais ils peuvent être aussi décollés et remplacés si les graffitis restent indélébiles. Ils protègent aussi contre les tags et des rayures.

Films anti ultraviolets
Ces films anti-UV s’appliquent directement sur le verre, stoppent les UV jusqu’à 99,9% tout en laissant passer la lumière, résistent à l’abrasion, résistent de – 50° à + 150°C, sont ininflammables et sécurisent le verre. Ils réduisent la décoloration et le fanage des articles. Ils permettent donc d’utiliser de nouveau les espaces proches des vitrages et conviennent parfaitement pour les vitrines de magasins par exemple. Les films anti UV conservent la transparence du verre permettant ainsi une visibilité maximale.

Films intimité de discrétion
Ces films valorisent le verre, respectent l’intimité, sécurisent le verre, stoppent les UV, peuvent améliorer le confort visuel et sont disponibles dans plusieurs motifs. Permettant une occultation totale ou partielle, ils sont trés couramment utilisés par exemple pour les cabinets médicaux, bureaux et cloisons vitrées.

Ces films d’intimité, parfois miroir ou sans tain, vous protègent des regards indiscrets et préservent votre intimité tout en conservant la luminosité. Ils permettent de décorer ou de masquer partiellement une vitre tout en conservant la transparence.

Films de sécurité
Ces films de sécurité et de protection s’appliquent directement sur le vitrage, sont totalement transparents donc ne gênent en rien la visibilité, rejettent les UV à 99% et sécurisent le verre en cas d’accident, de vandalisme, de tempête ou d’explosion. Ces films peuvent être associés à des fonctions solaires réfléchissantes.

Ces films de protection de vitrage protègent les personnes en cas de bris de glace : la projection d’éclats de verre est quasiment nulle car les fragments restent collés sur le film. Ils contribuent à la protection du matériel : ils retardent considérablement l’effraction car ils rendent le verre plus résistant et le vitrage reste en place. Enfin, ils réduisent voir empêchent la réussite d’un car jacking automobile violent.

Films solaires miroirs ou réfléchissants
Ces films de protection solaire s’appliquent directement sur le vitrage et résistent à l’abrasion et aux rayures. Les films teintés existent en différentes teintes et en divers degrés de protection et rejettent jusqu’à 80% de la chaleur solaire donc réduisent l’effet de serre et permettent des économies d’énergie dans les locaux climatisés en facilitant le rafraîchissement des pièces. Parfois sans tain ou miroir, ce film solaire limite les déperditions de chaleur l’hiver donc réduisent les dépenses d’énergie et diminuent l’éblouissement en été et donc améliorent les conditions de travail (immeuble de bureau par exemple). Ils rendent la vitre plus résistante et ont un effet coupe-feu. Ils filtrent les ultraviolets jusqu’à -99% donc retardent la décoloration et le fanage des articles.

Normes concernant les films teintés

Les films solaires ou de sécurité sont des produits techniques de haute technologie et de haute technicité. Vérifiez à principalement utiliser des films ayant fait l’objet de tests ou bénéficiant d’une certification: agréments techniques du CSBT (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) certifiant les performances des films en matière thermique et de sécurité, conformité à la norme européenne EN 12600 pour les films de sécurité établie par le laboratoire WinTech, tests favorables de la SNPE (Société Nationale des Poudres et Explosifs) pour la tenue des films de sécurité, classement de tenue au feu (le film fond à partir de 260-265°C, M1 du CSTB), classement de tenue au feu (M1 du SNPE), classement d’indice de fumée (F1, c’est à dire non toxique, de la SNPE), certifications de l’IFT (Institut Français du Textile) pour l’anti-décoloration par les ultraviolets, certification Filmeo.

Économies et isolation thermique

Le soleil est présent toute l’année, été comme hiver. Les vitrages nécessitent donc une protection solaire qui peut aussi générer des économie d’énergie non négligeables. En été, le film solaire combattra notamment la chaleur et les ultraviolets mais c’est aussi en hiver qu’il sera indispensable afin de réduire la lumière éblouissante et les déperditions de chaleur. Que ce soit le climatiseur de l’été ou le chauffage de l’hiver, le film solaire réduit considérablement vos dépenses en terme d’énergie en améliorant votre isolation thermique, tant pour une voiture que concernant les fenêtres d’un bâtiment: pour un climatiseur standard, de portée moyenne pour atteindre une température convenable, l’économie est environ de 23€ du m² par année.

Il faut également prendre en compte l’amortissement comptable: en dessous de 533,60€, la dépense effectuée pour le film solaire passe en frais directs. Mais au-dessus, elle est assimilée aux investissements liés au bâtiment et s’enregistre au tableau d’amortissement pour 5 ans. Par exemple, sur 7622,50€ d’investissement, 1524,50€ seront déduits du bénéfice imposable chaque année pendant 5 ans. Une déduction fiscale qui peut s’avérer utile en période d’économie.

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.